fbpx

Devenir Pilote de Drone Formé & Certifié par TELEPILOTE SAS

CENTRE DE FORMATION DRONE EUROPEEN CERTIFIE QUALITE NATIONALE

 Conditions d'admissions & demande de prise en charge par un entretien téléphonique
de 10h à 17h du lundi au vendredi au 0983409704 par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

formation drone paris ile de france

Bénéficiez d'une formation de pilote de drone exigeante sur probablement
"Le plus grand campus du drone de France"

Avec une flotte de plus de 30 drones, deux espaces de vols indoor, deux hectares de zone de vol privées sur le campus (pas de déplacement ou d'installation), deux salles de formation respectant les protocoles sanitaires, une salle de restauration, les hébergements sur place. L'organisme de formation professionnelle, TELEPILOTE SAS, déploie à ce jour, le plus de moyens pour vous accueillir dans les meilleures conditions possibles en Île de France.

Cursus de formation pratique certifiant et théorique conforme aux exigences Européennes DGAC AESA . Financement global CPF, AFDAS, OPCO...

Meilleure formation drone  Formation drone Afdas    formation drone cpf


Formation drone

Centre de Formation drone FranceRetrouvez nos formations certifiantes dans nos centres partenaires


VOIR NOS NOTES ET COMMENTAIRES

de nos stagiaires sur la plateforme officielle Pôle Emploi

Formation drone certificat professionnel

formation drone

CHIFFRES OFFICIELS

  • Taux de réussite au CATT 97,16%
  • 97 % de satisfaction client
  • de 2014 à 2020 : 1541 stages
  • 85,33% de réussite sur RS5033 & RS5029

TELEPILOTE SAS est le seul organisme à proposer deux certifications professionnelles validées par France Compétence : "Piloter un drone dans le secteur du média et de la communication" et "Piloter un drone dans le secteur du bâtiment et du génie civil". VOIR NOS CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES


centre de formation drone certifié Qualiopi

Drone formation btpLa certification est une obligation légale pour bénéficier de fonds publics ou mutualisés

Certification nationale qualité

La marque « Qualiopi » vise à :

  • attester de la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d’actions concourant au développement des compétences ;
  • permettre une plus grande lisibilité de l’offre de formation auprès des entreprises et des usagers

Centre de formation drone EuropéenDepuis le 1 er janvier 2021, TELEPILOTE SAS propose des formations délivrant des licences de pilote de drone éligibles dans toute l'Europe. Contactez nous pour étudier la meilleure formation pour devenir pilote de drone professionnel et acquérir les compétences métiers obligatoires. L'un des leader dans la formation pilote drone en Europe avec 394 conventions de stages en 2020. La qualité de nos formations et infrastructures récompensées cette année par l'acquisition du Label Qualité Nationale Qualiopi. Nous avons formé depuis 2014 : 1541 pilotes de drone civil professionnels et obtenu  97% de taux de satisfaction. 


Notre idée de la formation ?

Vous donner toutes les clés pour que vous soyez opérationnel et efficace immédiatement.

  • 98.59 % recommande TELEPILOTE SAS
  • 97.32 % des stagiaires affirment que la formation a répondu à leurs attentes

formation pilote de drone handicapéVous y bénéficiez de conditions d’apprentissage optimales grâce à : 

  • nos drones et moyens pédagogique d'entraînement vol
  • des formateurs à la pointe de l’actualité drone, qui pratiquent le télépilotage au quotidien,
  • un enseignement en petits groupes,
  • des locaux adaptés, comprenant des salles de cours théoriques, plusieurs hangars privatifs et des terrains extérieurs choisis pour vous permettre de vous entraîner en conditions réelles, quelle que soit la météo,
  • l’utilisation des matériels et logiciels favoris des spécialistes. TELEPILOTE SAS est également certifié qualité ISQ.

TELEPILOTE SAS vous prépare au Certificat d'Aptitude Théorique des Telepilotes conformément aux exigences de la direction générale de l'aviation civile et à la formation pratique obligatoire des futurs pilotes de drone civil. Nous accueillons les futurs pilotes de drone de France grâce aux hébergements disponible sur notre campus dédié à la formation drone en Ile de France

formation drone btp Formation drone datadockfederation formation professionnelle drone formation drone pole emploiFormation drone audiovisuelle afdasformation drone btp construcysFormation télépilote de drone civil certifié qualité ISQ OPQF Formation pilote de drone Telepilote SAS  Formation drone en Hauts de France  Votre formation drone en ile de france, normandie et hauts de franceFormation de pilote de drone professionnel

Centre formation drone Paris

Règlementation drone civil

  • Les grands principes de la réglementation

    La règlementation identifie 4 scénarios opérationnels pour lesquels...

Financez votre formation drone avec votre OPCO ou votre CPF

Formation télé-pilote de drone éligible au CPF

Démarrer un dossier en contactant le 0983409704 en semaine de 9h à 17h 

Ce que dit la Direction de l'Aviation Civile

Formation drone réglementation drone civil

drone france

Permis drone

Vous souhaitez devenir pilote de drone ?

Voici vos devoirs et obligations.

Le salaire d'un pilote de drone dépendra de votre expertise. BTP, Audiovisuelle, Sécurité civile...

Le périmètre de certains des scénarios opérationnels pré-définis est étendu :

S1 : extension de 100 à 200 m de la distance au télépilote ;
S2 : extension à 150 m de la hauteur maximale d’utilisation pour les aéronefs de moins de 2 kg ;
S3 : extension de 4 à 8 kg de la masse des aéronefs non captifs sous réserve de conditions additionnelles applicables au dispositif de protection des tiers (parachute de sécurité) et d’une distance d’éloignement des tiers potentiellement supérieure à 30  m ;
-La distance d’éloignement des tiers au sol actuellement de 30 m est réduite : Pour les aéronefs équipés d’un parachute de sécurité et les aéronefs de 2 kg ou moins utilisés à une hauteur inférieure à 50 mètres, elle est remplacée par une distance minimale fonction de la vitesse et de la hauteur des opérations (correspondant à la chute du drone en cas de perte totale de motorisation et non-déclenchement du parachute). Cette distance minimale ne peut être inférieure à 10 m et reste plafonnée à 30 m pour les aéronefs de moins de 4 kg (maintien de la valeur actuelle).

Simplification des démarches:

Les aéronefs utilisés à l’intérieur d’espaces clos et couverts ne sont plus soumis aux obligations de l’arrêté ;
Suppression de l’exigence de dépôt de MAP auprès de l’autorité, remplacée par une obligation de déclaration d’activité, dont la validité est limitée à 24 mois. Dans le cadre du scénario S-4, chaque mission ou ensemble de missions reste soumise à l’approbation préalable de l’autorité ;

Suppression de l’exigence de rédaction d’un MAP pour les aérostats captifs de 25 kg ou moins. Les exploitants concernés sont toutefois tenus de déclarer leur activité ;
-S3 : suppression de l’exigence d’autorisation particulière (ou attestation de conception) pour les aérostats captifs et tous les aéronefs de 2 kg ou moins ;
-Suppression de l’exigence de renouvellement annuel du document de navigabilité pour les aéronefs de plus de 25 kg, en contrepartie d’une déclaration annuelle d’aptitude au vol à joindre au compte-rendu d’activité annuel de l’exploitant ;
-Réunification sous la notion unique d’« attestation de conception » du « document de navigabilité / autorisation de vol » qui était requis auparavant pour les aéronefs de plus de 25 kg et des « autorisations particulières » qui étaient requises pour les scénarios S2, S3 et S4.
-L’autorisation préfectorale pour les vols au-dessus des zones peuplées est remplacée par une exigence de déclaration préalable.
-Les modalités d’évolutions en espace aérien contrôlé civil sont simplifiées :

*Les évolutions en vue sous 50 m ne sont plus soumises à l’accord de l’organisme qui rend le service du contrôle, mais celui-ci reste requis pour les évolutions en vue au-dessus de de 50 m ; les exigences relatives aux évolutions à proximité des infrastructures d’atterrissage et de décollage sont toutefois conservées (Annexe I) ;
*Le texte introduit la possibilité d’évolution hors vue en espace aérien contrôlé sous réserve de l’établissement d’un protocole d’accord entre le responsable de l’activité et l’organisme de contrôle de la circulation aérienne.
* Les évolutions en espace aérien contrôlé géré par la Défense : les modalités sont inchangées, les évolutions restent soumises à l’accord préalable de l’organisme et l’établissement d’un protocole.

Le texte établit une exigence de notification des vols d’aéronefs télépilotés utilisés dans le cadre d’une activité particulière ou d’expérimentation. Cette exigence s’applique à tous les vols hors vue et à tous les vols en vue effectués au-dessus de 50 m à l’intérieur des secteurs d’entrainement en très basse altitude de la défense (SETBA, VOLTAC etc..) lorsqu’ils sont actifs (hors weekends et jours fériés).
La possibilité d’évolutions de nuit sur dérogation du préfet après avis de la DSAC-IR est introduite de même que la possibilité de ségrégation des activités autre qu’une ségrégation par espace.

Le texte clarifie certaines exigences techniques et introduit une nouvelle exigence concernant les vols « hors vue » : dans le cadre des scénarios S2 et S4, la commande d’interruption du vol en cas d’urgence doit fonctionner même en cas de panne des automatismes embarqués de contrôle de la trajectoire (possibilité d’interrompre manuellement un plan de vol programmé en cas de panne de l’automatisme).

Pour plus d’informations consultez le site de la DGAC : ici

Retrouvez tous les formulaires, guide, canevas type sur notre page Téléchargement ici 

 

Les grands principes de la réglementation

La réglementation identifie 4 scénarios opérationnels pour lesquels les conditions d’autorisation ont été définies dans le détail.

Tout vol en dehors de ces 4 scénarios ou en déviation à ces conditions ne peut être envisagé que dans le cadre d’une autorisation spécifique, après étude au cas par cas d’un dossier justifiant le maintien d’un niveau de sécurité acceptable.

L’exploitant d’un aéronef utilisé pour des activités particulières doit déclarer son activité à la DGAC, et renouveler sa déclaration à chaque modification de son activité et de manière systématique tous les 24 mois.

Il doit documenter son activité et la façon dont il satisfait à ses obligations réglementaires dans un manuel d’activités particulières (MAP) qu’il tient à la disposition des autorités en cas de contrôle.

Les télépilotes doivent détenir un certificat d’aptitude théorique de pilote d’aéronef habité et l’exploitant doit s’assurer de leurs compétences pratiques. Pour les opérations les plus complexes (hors vue à grande distance), les télépilotes doivent détenir une licence et une expérience minimale de pilote d’aéronef habité.

La réglementation fixe les dispositions relatives aux aéronefs télépilotés et aux conditions de leur utilisation qui visent à assurer la protection des tiers au sol et des autres usagers de l’espace aérien.

Afin d’assurer la protection des tiers au sol :

  • Le survol de certains sites sensibles est interdit ou soumis à autorisation préalable ;
  • Dans le cas général, un périmètre de sécurité doit être établi au sol de façon que l’aéronef reste éloigné de toute personne étrangère à la mission ;
  • Le survol de tiers n’est envisageable qu’en dehors des agglomérations et à distance des rassemblements de personnes, pour des aéronefs de moins de 2 kg et sur la base d’une analyse de sécurité ;
  • En agglomération ou à proximité des rassemblements de personnes, la masse maximale des aéronefs télépilotés est limitée et ceux qui font plus de 2 kg doivent être captifs ou équipés d’un dispositif limitant l’énergie d’impact en cas de crash (ex : parachute) ;
  • Les vols en agglomération doivent faire l’objet d’une déclaration préalable auprès de la préfecture concernée ;
  • Sauf pour les types d’opérations les plus simples, les aéronefs télépilotés doivent faire l’objet d’une attestation de conception de la DGAC ;
  • Les aéronefs de plus de 25 kg ou utilisés en dehors des principes ci-dessus doivent satisfaire des conditions techniques définies au cas par cas.

Afin d’assurer la protection des autres aéronefs :
 

  • Sauf autorisation particulière, les aéronefs télépilotés ne sont autorisés à évoluer qu’en dessous de 150 mètres. Les aéronefs utilisés hors vue de leur télépilote ne sont autorisés à évoluer au-dessus de 50 mètres que si leur masse est inférieure ou égale à 2 kg ;
  • Toute utilisation hors vue du télépilote, à proximité des aérodromes, à l’intérieur de zones d’espace contrôlé ou à accès réglementé est soumise à un dispositif d’autorisation ou de notification préalable.

Pour une synthèse des exigences applicables à l’exploitant, à ses aéronefs et ses télépilotes, consultez

 l’annexe 6 "Synthèse des exigences applicables à l’exploitant, à ses aéronefs et ses télépilotes" du Guide Aéronefs circulant sans personne à bord : Activités particulières.

Pour une synthèse des démarches et des formulaires associés, consultez l’annexe 7 "Synthèse des démarches" du Guide Aéronefs circulant sans personne à bord : Activités particulières.

Examen au cas par cas pour les opérations exceptionnelles

Ces principes étant posés, il n’en demeure pas moins que certaines utilisations des drones n’entrent pas dans les 4 schémas de vol envisagés. Il est alors prévu un examen au cas par cas, sur la base d’un dossier justifiant le maintien d’un niveau de sécurité acceptable. Ce processus peut dans certains cas se rapprocher de la certification des avions habités, et suppose en général une phase préalable d'expérimentation.

Une carte pour les télépilotes de drones disponible.

La DGAC a élaboré avec le concours de l’IGN (Institut national de l’information géographique et forestière) une carte interactive des restrictions pour les drones de loisir. 
Réalisée avant tout pour les utilisateurs de loisir et publiée actuellement en version provisoire, elle ne présente pas toutes les informations qui seraient utiles aux professionnels. Elle peut néanmoins leur fournir une information de premier niveau qui leur sera utile. Au cours des prochains mois, cette carte sera complétée par la production des cartes d' outre-mer. L’introduction des zones restreintes créées de manière temporaire est également prévue au programme des évolutions futures. Dans le cadre des travaux du Conseil pour les Drones Civils, un groupe de travail étudie les besoins complémentaires des opérateurs  afin qu’ils soient pris en compte au mieux par les services de la DGAC.

Pour toute information au sujet de cette carte, voir l’article Modèles réduits et drones de loisir.

Salaire d'un pilote de drone

Vous souhaitez vous former au pilotage afin d'obtenir votre licence drone ou vous renseigner sur le salaire d'un pilote de drone. Contactez TELEPILOTE SAS, le premier centre de formation des pilote de drone de l'Île de France.

La règlementation identifie 4 scénarios opérationnels pour lesquels les conditions d’autorisation ont été définies dans le détail.

Tout vol en dehors de ces 4 scénarios ou en déviation à ces conditions ne peut être envisagé que dans le cadre d’une autorisation spécifique, après étude au cas par cas d’un dossier justifiant le maintien d’un niveau de sécurité acceptable.

L’exploitant d’un aéronef utilisé pour des activités particulières doit déclarer son activité à la DGAC, et renouveler sa déclaration à chaque modification de son activité et de manière systématique tous les 24 mois.

Il doit documenter son activité et la façon dont il satisfait à ses obligations règlementaires dans un manuel d’activités particulières (MAP) qu’il tient à la disposition des autorités en cas de contrôle.

Les télépilotes doivent détenir un certificat d’aptitude théorique de pilote d’aéronef habité et l’exploitant doit s’assurer de leur compétence pratique. Pour les opérations les plus complexes (hors vue à grande distance), les télépilotes doivent détenir une licence et une expérience minimale de pilote d’aéronef habité.

La règlementation fixe des dispositions relatives aux aéronefs télépilotés et aux conditions de leur utilisation qui visent à assurer la protection des tiers au sol et des autres usagers de l’espace aérien.

Afin d’assurer la protection des tiers au sol :

  • Le survol de certains sites sensibles est interdit ou soumis à autorisation préalable ;
  • Dans le cas général, un périmètre de sécurité doit être établi au sol de façon que l’aéronef reste éloigné de toute personne étrangère à la mission ;
  • Le survol de tiers n’est envisageable qu’en dehors des agglomérations et à distance des rassemblements de personnes, pour des aéronefs de moins de 2 kg et sur la base d’une analyse de sécurité ;
  • En agglomération ou à proximité des rassemblements de personnes, la masse maximale des aéronefs télépilotés est limitée et ceux qui font plus de 2 kg doivent être captifs ou équipés d’un dispositif limitant l’énergie d’impact en cas de crash (ex : parachute) ;
  • Les vols en agglomération doivent faire l’objet d’une déclaration préalable auprès de la préfecture concernée ;
  • Sauf pour les types d’opérations les plus simples, les aéronefs télépilotés doivent faire l’objet d’une attestation de conception de la DGAC ;
  • Les aéronefs de plus de 25 kg ou utilisés en dehors des principes ci-dessus doivent satisfaire des conditions techniques définies au cas par cas.

Afin d’assurer la protection des autres aéronefs :
 

  • Sauf autorisation particulière, les aéronefs télépilotés ne sont autorisés à évoluer qu’en dessous de 150 mètres. Les aéronefs utilisés hors vue de leur télépilote ne sont autorisés à évoluer au-dessus de 50 mètres que si leur masse est inférieure ou égale à 2 kg ;
  • Toute utilisation hors vue du télépilote, à proximité des aérodromes, à l’intérieur de zones d’espace contrôlé ou à accès règlementé, est soumise à un dispositif d’autorisation ou de notification préalable.

Pour une synthèse des exigences applicables à l’exploitant, à ses aéronefs et ses télépilotes, consultez l’annexe 6 "Synthèse des exigences applicables à l’exploitant, à ses aéronefs et ses télépilotes" du Guide Aéronefs circulant sans personne à bord : Activités particulières.

Pour une synthèse des démarches et des formulaires associés, consultez l’annexe 7 "Synthèse des démarches" du Guide Aéronefs circulant sans personne à bord : Activités particulières.

Sources : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Quelle-place-pour-les-drones-dans,45924.html

Formation drone dgac

Connaître la formation drone obligatoire en 2021

Notre NOUVEAU PROGRAMME 2021 Certificat d'Aptitude Théorique Drone conforme à DGAC relatif à la conception des aéronefs civils qui circulent sans personne à bord, aux conditions de leur emploi et aux capacités requises des personnes qui les utilisent conforme aux exigences de la Direction navigabilité, du ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer et encadrée par le Code de l'aviation civile et par le Code des transports.

« Art. L. 6214-2.-Tout télépilote doit avoir suivi une formation visant à permettre le contrôle de l'évolution des aéronefs circulant sans personne à bord, en sécurité et dans le respect des règles et des conditions d'emploi relatives à la navigation aérienne....
"Les objectifs et les modalités de la formation, les modalités de vérification de son assimilation ainsi que les modalités de reconnaissance par équivalence d'autres formations sont précisés par voie réglementaire."

« Art. D. 136-2.-Le télépilote utilisant un aéronef civil circulant sans personne à bord à des fins autres que le loisir justifie du suivi de la formation mentionnée à l'article L. 6214-2 du code des transports, par la détention, pour la partie théorique, d'un certificat d'aptitude théorique de télépilote délivré par le ministre chargé de l'aviation civile après réussite à un examen et pour la partie pratique, d'une attestation de suivi de formation délivrée par l'exploitant en charge de la formation.


« Art. D. 136-2-1.-Par dérogation aux dispositions de l'article D. 136-2, la détention du certificat d'aptitude théorique de télépilote n'est pas obligatoire pour l'utilisation d'un aéronef civil circulant sans personne à bord dans le cadre d'un scénario opérationnel à moindre risque défini par arrêté du ministre chargé de l'aviation civile.


« Art. D. 136-2-2.-Sont réputés satisfaire à la formation mentionnée à l'article L. 6214-2 du code des transports et sont dispensés de l'obligation de détention du certificat d'aptitude théorique et de l'attestation de suivi de formation mentionnés à l'article D. 136-2, les télépilotes qui répondent aux exigences requises pour l'exercice d'une activité particulière en application des dispositions de l'arrêté du 17 décembre 2015 relatif à la conception des aéronefs civils qui circulent sans personne à bord, aux conditions de leur emploi et aux capacités requises des personnes qui les utilisent. 
« Ces télépilotes justifient d'une attestation d'aptitude aux fonctions de télépilote dans le cadre du ou des scénarios opérationnels pour lesquels ils opèrent. L'attestation est délivrée par le ministre chargé de l'aviation civile après vérification que les télépilotes remplissent les exigences mentionnées au premier alinéa.

Réalisation et opération prise de vue aérienne en aéronef télépiloté - Pratique et Théorie CATT Réalisation et opération prise de vue aérienne en aéronef télépiloté - Pratique et Théorie CATT Vous serez encadrés par groupe de trois stagiaires  maximum par un instructeur et découvrirez les techniques de pilotage vous permettant d'acquérir les connaissances et le mûrissement essentiel à l'utilisation d'un drone dans ce domaine ainsi que la post-production sur ADOBE Première Pro À savoir : la préparation d'une mission en termes de contraintes réglementaires, la préparation du drone et ses réglages, le réglage du capteur, la qualité de vol dans des conditions optimales ainsi...
MODELISER ET INSPECTER en DRONE et CATT MODELISER ET INSPECTER en DRONE et CATT OBJECTIFS Le but de cette formation est de permettre aux candidats d'acquérir, grâce à une progression constante, les compétences et la qualité de pilotage d'un drone dans le but d'inspecter des structures en hauteur, conformément aux exigences pratiques et théoriques; d’acquérir les notions essentielles à la réalisation de maquettes 3D en photogrammétrie. Recevoir l’instruction aéronautique en présentiel par un instructeur avion, permettant ainsi l’acquisition des compétences...
PILOTER UN DRONE DANS LE BTP ET LE GÉNIE CIVIL - THÉORIE CATT PILOTER UN DRONE DANS LE BTP ET LE GÉNIE CIVIL - THÉORIE CATT OBJECTIFS Encadrés par un instructeur, les stagiaires, au maximum de trois, seront amenés à maîtriser le pilotage d'un drone dans des situations standards et complexes. Le but de cette formation est de permettre aux candidats d'acquérir, grâce à une progression constante, les compétences et la qualité de pilotage d'un drone dans le but d'inspecter des structures en hauteur, conformément aux exigences pratiques et théoriques décrites dans la loi drone Européenne relative à l'utilisation...
PILOTE DE DRONE BTP / Mise à jour PILOTE DE DRONE BTP / Mise à jour Cette formation vous est destinée si... Vous avez eu une activité de télépilote, dans le BTP, avant 2018, mais n’avez pas mené à temps les démarches de mise en conformité administrative.
FORMATION PILOTE DE DRONE - BTP & GENIE CIVIL - THEORIE DRONE CATT MODELISATION PHOTOGRAMMETRIE FORMATION PILOTE DE DRONE - BTP & GENIE CIVIL - THEORIE DRONE CATT MODELISATION PHOTOGRAMMETRIE BTP & GENIE CIVIL - THEORIE DRONE CATT OBJECTIFS Ce cursus de formation permettra aux candidats de bénéficier d’un grand nombre de vol en instruction en double commande puis en autonomie une fois le principe de navigation de base acquis : la préparation d'une mission en termes de contraintes réglementaires, la préparation de votre drone et ses réglages, la qualité de vol dans des conditions optimum ainsi que les réflexes à acquérir lors d'un dysfonctionnement machine ou d'une contrainte...
Réalisation et opération prise de vue aérienne en aéronef télépiloté Réalisation et opération prise de vue aérienne en aéronef télépiloté L’utilisation d’un drone dans la captation audiovisuelle d’images aériennes, nécessite une très bonne maîtrise du pilotage manuel en mode gyrostabilisé. Vous serez encadrés par groupe de trois stagiaires   maximum par un instructeur et découvrirez les techniques de pilotage vous permettant d'acquérir les connaissances et le mûrissement essentiel à l'utilisation d'un drone dans ce domaine ainsi que la post-production sur ADOBE Première Pro
PILOTER UN DRONE POUR L'AUDIOVISUEL PILOTER UN DRONE POUR L'AUDIOVISUEL OBJECTIFS L’utilisation d’un drone dans la captation audiovisuelle d’images aériennes, nécessite une très bonne maîtrise du pilotage manuel en mode gyrostabilisé. Vous serez encadrés par groupes de trois stagiaires maximums par instructeur et découvrirez les techniques de pilotage vous permettant d'acquérir les connaissances et le mûrissement essentiel à l'utilisation d'un drone dans ce domaine. À savoir : la préparation d'une mission en termes de contraintes réglementaires,...
Prise de vue et modélisation 3D d’un environnement Pratique et Théorie CATT Prise de vue et modélisation 3D d’un environnement Pratique et Théorie CATT Être capable de réaliser des images aériennes fluides en mouvement complexe de type travelling et Dolly dans le but de produire des images exploitables en post-production à l'aide d'un drone de A à Z comprenant la préparation administrative, la mission, les contrôles, les réglages des machines, la logistique terrain, la mise en conformité de la zone de travail jusqu'au résultat final des images vérifié sur ordinateur. Maîtriser les techniques de captation d'images conformément à la...
PILOTER UN DRONE POUR L'AUDIOVISUEL & THÉORIE CATT PILOTER UN DRONE POUR L'AUDIOVISUEL & THÉORIE CATT OBJECTIFS L’utilisation d’un drone dans la captation audiovisuelle d’images aériennes, nécessite une très bonne maîtrise du pilotage manuel en mode gyrostabilisé. Vous serez encadrés par groupes de trois stagiaires maximums par instructeur et découvrirez les techniques de pilotage vous permettant d'acquérir les connaissances et le mûrissement essentiel à l'utilisation d'un drone dans ce domaine. À savoir : la préparation d'une mission en termes de contraintes réglementaires,...
PILOTER UN DRONE EN CATEGORIE OPEN PILOTER UN DRONE EN CATEGORIE OPEN PRÉSENTATION Formation théorique et pratique pour faire évoluer un drone dans la catégorie OPEN en France et partout en Europe. Soit un total de 14 heures de présence de formation avec un pilote instructeur et un drone école pour trois stagiaires maximum.  OBJECTIFS Appréhender les techniques de pilotage permettant d'acquérir les notions essentielles à l'utilisation d'un drone dans le but de réaliser des images aériennes, des observations techniques, … S’initier à la p...

Nos références

Formationdroneft Formation drone Formation drone Formationdronebouygues     Formation drone AFP        Formation drone BTP Colas    Formation drone audiovisuel  Formation drone edf   Formation drone Nexity    Formation drone cogedim   Formation drone poste    Formation drone     formation drone ccca btp    Formation drone Enedis    formation drone Eiffage construction  Formation drone formation drone Thales

 

 

 

Connectez vous avec nous

telepilotetelepilotetelepilote