fbpx

achetez ou louez votre drone au Magasin de drone professionnel Paris ile de franceShowroom vente de solution Drone DJI & DJI Enterprise

Préparation au CATS FOAD avec Examen EASA

en option (Certificat d’Aptitude Théorique Spécific) 

Quelle formation pour piloter un drone de classe C2 C5 C6 en FRANCE ?

Formation CATS : Préparation au CATS FOAD avec Examen EASA en Option

Devenez un Expert en Pilotage de Drones de Classe C2, C5, C6 en France !

Vous rêvez de piloter un drone professionnellement en France ? Notre formation CATS (Certificat d’Aptitude Théorique Spécifique) est conçue pour vous préparer efficacement à l'examen EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) en option, et vous fournir toutes les compétences nécessaires pour maîtriser le pilotage de drones de classe C2, C5 et C6.

Pourquoi Choisir Notre Formation CATS ?

  • Certification EASA : Obtenez une reconnaissance officielle de vos compétences en passant l'examen EASA, essentiel pour une carrière dans l'industrie des drones.
  • Formation Complète et Flexible : Accédez à notre programme de formation à distance (FOAD) qui s’adapte à votre emploi du temps.
  • Expertise en Classes de Drones : Spécialisez-vous dans les drones de classe C2, C5 et C6, très demandés dans divers secteurs professionnels.
  • Support Personnalisé : Bénéficiez de l’accompagnement de formateurs expérimentés qui vous guideront tout au long de votre apprentissage.

Compétences Développées

  • Connaissance des Réglementations : Comprenez et appliquez les règles et réglementations en vigueur pour l’exploitation des UAS en France et en Europe.
  • Maîtrise Technique : Acquérez les compétences techniques nécessaires pour piloter et entretenir des drones de classe C2, C5 et C6.
  • Sécurité Aérienne : Apprenez les meilleures pratiques pour assurer la sécurité lors de vos opérations de vol.
  • Planification de Missions : Développez des stratégies de planification et d’exécution de missions complexes avec vos drones.

Avant de Commencer une Exploitation d'UAS, le Pilote à Distance Doit :

  1. Obtenir la Certification CATS : Attester de ses compétences théoriques spécifiques en passant avec succès l’examen CATS.
  2. Se Conformer aux Réglementations : Assurer que toutes les opérations sont en conformité avec les régulations EASA et locales.
  3. Préparer le Matériel : Vérifier que tous les équipements sont en bon état de fonctionnement et adaptés aux missions prévues.
  4. Évaluer les Risques : Analyser les risques potentiels et mettre en place des mesures de sécurité adéquates.
  5. Planifier les Vols : Élaborer des plans de vol détaillés en tenant compte des conditions météorologiques et des restrictions d’espace aérien.

Inscrivez-vous dès maintenant et prenez votre envol avec la formation CATS !

Contactez-nous pour plus d'informations et commencez votre parcours vers une carrière passionnante et innovante dans le monde des drones.

Pour débuter une activité de pilote de drone civil professionnel, le télépilote doit : 

  • Doit vérifier que l’exploitation est effectuée de manière qu’un pilote à distance de l’aéronef sans équipage à bord ne survole pas de rassemblements de personnes et puisse raisonnablement estimer qu’aucune personne ne participant pas à l’exploitation ne sera survolée. En cas de survol imprévu de personnes ne participant pas à l’exploitation, le pilote à distance réduit autant que possible la durée pendant laquelle l’aéronef sans équipage à bord survole ces personnes;
  • ne puisse jamais survoler de rassemblements de personnes
  • lorsque le mode suivez-moi est actif, l'exploitation est effectuée jusqu'à une distance maximale de 50 mètres par rapport au pilote à distance
  • Vérifier les conditions météorologiques;
  • Vérifier les performances de l'aéronef sans équipage à bord;
  • Assure l'isolement de la zone survolée;
  • Vérifier que l'exploitation est effectuée au moyen d'un aéronef sans équipage à bord de classe compatible
  • s'assurer que l'UAS est en état de terminer le vol prévu en toute sécurité
  • vérifier si l'identification directe à distance est active et actualisée; e) si l'UAS est équipé d'une charge utile supplémentaire
  • vérifier que sa masse ne dépasse ni la masse maximale au décollage (MTOM) définie par le fabricant ni la limite de MTOM de sa classe.
  • élaborer des procédures opérationnelles adaptées au type d'exploitation et aux risques courus
  • veiller à ce que toutes les exploitations fassent un usage efficace et favorisent l'utilisation efficiente du spectre radioélectrique afin d'éviter les brouillages préjudiciables;
  • reçevoir les informations pertinentes pour l'exploitation d’UAS envisagée concernant les zones géographiques éventuelles publiées par l'État membre d'exploitation conformément à l'article
  • mettre à jour les informations dans le système de géovigilance, s'il y a lieu de le faire, en fonction du lieu envisagé de l'exploitation;
  • veiller que l’uas soit accompagné de la déclaration de conformité UE correspondante, y compris la référence à la classe appropriée;
  • veiller à ce que l'étiquette d'identification de classe correspondante soit apposée sur l'aéronef sans équipage à bord
  • s’assurer que toutes les personnes participant à l'exploitation et présentes dans la zone de l'exploitation ont été informées des risques et ont expressément accepté de participer

AU COURS DU VOL, LE PILOTE A DISTANCE

  • n'accomplit pas ses tâches sous l'influence de substances psychotropes ou de l'alcool, ou lorsqu'il est inapte à accomplir ses tâches du fait d'une blessure, de la fatigue, d'un traitement médical, d'une maladie ou d'autres causes;
  • maintient l'aéronef sans équipage à bord en vue directe (VLOS) et assure un balayage visuel complet de l'espace aérien entourant l'aéronef sans équipage à bord afin d'éviter tout risque de collision avec un aéronef avec équipage. Le pilote à distance interrompt le vol si l'exploitation présente un risque pour d'autres aéronefs, des personnes, des animaux, l'environnement ou des biens;
  • respecte les limites d'exploitation dans les zones géographiques définies conformément à l'article 15;
  • est en mesure de garder le contrôle de l'aéronef sans équipage à bord, sauf dans le cas d'une liaison perdue ou lorsqu'il exploite un aéronef sans équipage à bord en vol libre;
  • exploite l’UAS conformément aux instructions du fabricant fournies par le fabricant, en tenant compte des limites éventuellement applicables;
  • se conforme aux procédures de l'exploitant lorsqu'elles existent;
  • veille, en cas d'exploitation de nuit, à ce qu'un feu vert à éclats soit activé sur l'aéronef sans équipage à bord.
  • Pendant le vol, les pilotes à distance et les exploitants d'UAS ne volent pas à proximité ou à l'intérieur de zones où des mesures d'intervention d'urgence sont en cours, à moins d'avoir l'autorisation des services d'intervention d'urgence responsables.
  • le pilote à distance peut être assisté par un observateur d'aéronef sans équipage à bord. Dans ce cas, une communication claire et efficace doit être établie entre le pilote à distance et l'observateur de l'aéronef sans équipage à bord.

Au programme

Toute la théorie du drone : 

règles de l’air et procédures de contrôle de la circulation aérienne, à droit national - spécificité des aéronefs télépilotés,  connaissances générales des aéronefs et des aéronefs télépilotés,  instrumentation, préparation et suivi du vol, météorologie, navigation, radio, procédures opérationnelles, communication.
Révision en vue du passage à l’examen en ligne, et manuel pédagogique inclus.
L’examen en vue de l’obtention du certificat d’aptitude théorique est constitué d’une épreuve écrite d’une durée de 1h30, se présentant sous la forme d’un questionnaire à choix multiple et portant sur le programme.

Passage de l’examen dans un centre DGAC (coût de l’examen, 30 €, à régler en sus)

EXIGENCES COMMUNES RELATIVES À L'EXAMEN POUR L'OBTENTION DU CATS

Programme de l'examen théorique

Réglementation générale

Règles de l'air

  1. Zones interdites, réglementées et dangereuses
  2. Zones militaires basse altitude ;
  3. Utilisateurs de l'espace aérien ;
  4. Gestion du trafic aérien ;
  5. Service de l'information Aéronautique.

Réglementation spécifique aux aéronefs civils qui circulent sans personne à bord

  1. Connaissance des dispositions de l'arrêté du 17 décembre 2015 relatif à la conception des aéronefs civils qui circulent sans personne à bord, aux conditions de leur emploi et aux capacités requises des personnes qui les utilisent ;
  2. Connaissance des dispositions de l'arrêté du 17 décembre 2015 relatif à l'utilisation de l'espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord ;
  3. Protection des données et respect de la vie privée ;
  4. Sanctions applicables;
  5. Assurances ;

Connaissances générales des aéronefs qui circulent sans personne à bord

  1. Système électrique, batteries ;
  2. Equipements obligatoires ;
  3. Système de pilotage ;
  4. Moteurs et contrôleurs ;
  5. Capteurs (Pression, Accéléromètre) ;
  6. Autres servitudes ;
  7. Entretien de l'aéronef télépiloté, des accessoires et cycle d'entretien.

Instrumentation

  1. Magnétisme
  2. Compas magnétique
  3. Compas électronique ;
  4. Gyroscope : principes de base.

Performance, préparation et suivi du vol
Masse et centrage :

  1. Introduction aux notions de masse et centrage ;
  2. Chargement ;
  3. Détermination du centrage.

Préparation du vol :

  1. Préparation de la navigation ;
  2. Préparation avant vol : information aéronautique et dossier météorologique ;
  3. Phénomènes extérieurs influant sur le vol.

Suivi du vol d'un aéronef civil qui circule sans personne à bord :

  1. Manuel d'activités particulières ;
  2. Manuel d'entretien et d'utilisation ;
  3. Dossier de missions (S-4) ;
  4. Scénarios de vol ;
  5. Hauteurs de vol maximales ;
  6. Autorisations nécessaires.

Performance Humaine

  1. Physiologie
    1. Vision

Psychologie

  1. Traitement de l'information chez l'homme ;
  2. Erreur humaine et fiabilité ;
  3. Prise de décision ;
  4. Évitement et gestion des erreurs ;
  5. Comportement humain;
  6. Niveau de la charge de travail ;
  7. Appréciation du risque par le télépilote ;
  8. Conduite à tenir en cas d'interférences.

Météorologie

  1. Atmosphère ;
  2. Altimétrie ;
  3. Vent ;
  4. Aérologie de basse couche.

Navigation

  1. Connaissances basiques en navigation ;
  2. Magnétisme et compas : principes généraux ;
  3. Utilisation des cartes aéronautiques communes ;
  4. Bases de la navigation à l'estime (route, cap, dérive) ;
  5. Suivi et gestion de la navigation en vol, influence du vent sur la trajectoire.

Liaison de données et radio navigation

  1. Transmission des données et brouillages ;
  2. Cybersécurité ;
  3. GPS : principes, erreurs et précision et facteurs affectant la précision.

Procédures Opérationnelles

  1. Procédures d'urgence utilisées par le télépilote ;
  2. Procédures opérationnelles spécifiques aéronef télépiloté ;
  3. Analyse de sécurité et retour d'expérience ;
  4. Comptes rendus d'événements ;
  5. Influence des phénomènes extérieurs sur la conduite du vol ;
  6. Perception de l'orientation spatiale de l'aéronef télépiloté ;
  7. Zone minimale d'exclusion des tiers ;
  8. Vol en immersion (Conditions, risques et impact sur le télépilotage) ;
  9. Briefing, débriefing.

Principe du vol

  1. Aérodynamique : concepts de base
  2. Hélices-Rotors
  3. Connaissances basiques pour les voilures tournantes et les voilures fixes
  4. Communications :
  5. Termes employés dans les communications radiotéléphoniques.

Modalités de l'examen


L'examen en vue de l'obtention du certificat d'aptitude théorique est constitué par une épreuve écrite d'une durée de 1 heure 30 se présentant sous la forme d'un questionnaire à choix multiple (QCM)  portant sur le programme identifié au point 1  ci dessus
L'examen se compose de 60 questions rédigées en français indépendantes les unes des autres.
Pour être déclaré reçu, le candidat doit répondre de manière correcte à au moins 75 % des questions.
Il n'existe pas de notation négative.
Des sanctions sont prononcées à l'encontre des candidats ayant commis des fraudes au cours de l'examen.

 Les sanctions sont les suivantes :

- exclusion immédiate de la session d'examens en cours ; et
- interdiction de se présenter à tout autre type d'examen aéronautique pendant une période d'au moins 12 mois à dater de la session de l'examen pendant lequel le ou les candidats ont été pris à tricher et, dans l'intervalle, interdiction de se présenter à l'examen théorique de télépilote jusqu'à notification de la sanction par le Ministre chargé de l'aviation civile.

Les questions de la banque de questions sont confidentielles et sont la propriété intellectuelle de la Direction Générale de l'Aviation Civile.

  • faire voler un drone en agglomération

  • certificat théorique de télépilote OPEN

  • brevet pilote drone en ligne

  • certificat d’aptitude théorique de télépilote

  • permis drone en ligne

  • licence drone dgac

  • brevet theorique drone

  • devenir pilote de drone civil

  • permis drone

  • licence de pilote de drone

  • pilote de drone salaire

  • formation telepilote drone

  • permis drone 2024

  • licence pour piloter un drone

  • brevet de pilotage de drone

  • licence pour drone

  • obtention du certificat pour piloter un drone

  • école pilote de drone

  • formation pour piloter un drone